Pour finir ma journée de blogging acharné, une petite recette !! Normal me direz-vous, que serait ce blog sans trace de ma légendaire gourmandise ;-))

En avant donc pour la recette du couscous de la maman d'une amie, que j'ai testé à l'occasion de l'anniversaire de mon Silverounet !

Au passage c'était la première fois que je faisais du couscous et visiblement il a bien plu à mes invités ;-)

Par contre je n'ai pas vraiment de belles photos culinaires à vous poster. Je noierai donc la seule plus ou moins potable que j'ai au milieu de jolies photos de la soirée..

P1130631 P1130632 P1130635
P1130638 P1130662 P1130658
P1130659 P1130667 P1130668

Ingrédients : pour 15 personnes à mon avis, vu la quantité qui est restée malgré le fait que tout le monde s'est resservi entre 2 et 4 fois ;-)

1 kg de semoule, 10 pilons de poulet, 1 gigot de mouton coupé en 4 (demandez à votre boucher de le faire, rien de tel qu'une scie pour ça ;-)), des merguez et des chipolattas (pour la quantité je vous laisse décider, elles sont cuites à part de toute façon), 8 belles carottes, 3 courgettes, 1/2 potimarrons (si vous aimez), une botte de navet, 4 tomates, 4 oignons, 400 gr de pois chiche, 1 boite de concentré de tomates, un sachet de gros raisins blancs secs, 80g de beurre, de l'huile d'olive, du paprika, des épices pour couscous (raz-el-hanout), des épices à poulet, une cuillère de graines de cumin, une botte de persil plat et une autre de coriandre, 1 bouillon de poule et 1 bouillon de mouton (on trouve ça dans les épiceries arabes), du safran, du sel, du poivre et de la harissa pour mettre à table (à ajouter directement dans l'assiette de ceux qui aiment manger épicé).

Préparation :

La veille :

Laisser mariner le poulet au frigo avec un peu d'huile d'olive, du paprika, des épices à poulet, du raz-el-hanout, sel et poivre.

Mettez les pois chiche à gonfler dans un grand saladier rempli d'eau.  Attention ça gonfle bien du double.

Le jour J :

Dans une grande casserole ou comme moi vu la quantité, dans 2 grandes casseroles (dont la couscoussière de mon papa que j'ai enfin pu tester), faites revenir les pilons de poulet dans un peu d'huile d'olive.  Ajoutez les oignons et les carottes coupés en gros morceaux, le persil et la coriandre ciselées, le safran, le cumin, le paprika, les épices à poulet, le raz-el-hanout, les tomates en morceaux, le concentré de tomates, les pois chiche et les cubes de bouillon. Couvrez d'eau et laissez mijoter 3/4 d'heures à feu doux.

Après 45 minutes ajoutez les courgettes et le potimarrons en gros morceaux. Laissez ensuite encore mijoter une bonne heure.

Dans un poëllon à part, laissez cuire doucement les raisins secs dans du bouillon prélevé des grandes casseroles.  Je les ai laissé cuire à feu doux autant de temps que le reste du couscous et je les ai servi à part, pour que ceux qui en veulent les ajoutent à la semoule. Ils ont fait l'hunanimité ;-)

Passons à la semoule, dont j'avoue ne pas m'être occupée.  J'ai laissé maman faire ;-)

Rincez la semoule dans une passoire, sans faire tremper.   Mettre la semoule dans un grand plat, ajoutez de l'huile d'olive et un peu d'eau et mélanger rapidement à la main ou à la fourchette pour éviter que la semoule ne colle.

Mettez la ensuite dans la partie vapeur de votre couscoussière et laissez cuire au dessus du bouillon environ un quart d'heure.

Passé ce délai, remettez la semoule dans le saladier, ajoutez y un peu d'eau, du sel, et retravaillez la à la fourchette. Remettez la ensuite un quart d'heure au dessus de la couscoussière.

Repassez une troisième et dernière fois par le passage du saladier, ajoutez 80 gr de beurre et retravaillez la bien à la fourchette. Remettez la ensuite au dessus du bouillon et laissez la cuire aussi longtemps que le reste.

Voilà, y a plus qu'à passer à table !!

Variantes : j'ai un peu modifié la recette donnée par mon amie qui prévoyait l'ajout de 2 clous de girofle, mais vu que je n'aime pas ça, je les ai zappé.  J'ai aussi ajouté les navets et remplacé le potiron par du potimarron. Et pour finir j'ai modifié la façon de cuisiner les raisins secs sur les bons conseils d'une cliente de la boucherie où j'ai été acheter la viande. Dans la recette originale, les raisins secs étaient simplement incorporés à la semoule et cuisaient donc à la vapeur.  Libre à vous donc de faire comme bon vous semble ;-)

Bon appétit !!